Rédaction

La Grande Motte

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La Grande Motte : la Camargue futuriste

 

Certains me diront que la Grande Motte n’est pas en Camargue et ils auront raison. Mais ce site a pour vocation de faire découvrir le tourisme en Camargue et il est impossible de passer à côté de la Grande Motte qui reçoit chaque année des dizaines de milliers de touristes dont l’objectif est précisément de visiter la Camargue toute proche, à un jet de pierre pour ainsi dire.

 

grande pyramide grande motte

 

La Grande Motte : la grande méconnue

 

Au premier abord, la ville parait vraiment bizarrement faite, toute en pyramides et cascades d’appartements qu’on imagine faits pour les vacances, c’est à dire fonctionnels et généralement petits. on se dit qu’on a fait un bond dans le temps, plus exactement dans ses étonnantes années 70 pleine de couleurs et souvent de mauvais goûts.

 

Pourquoi la Grande Motte nous fascine t’elle ?

 

C’est vrai qu’à voir ces formes bizarres sorties d’un film de science fiction, il y a de quoi être interloqué. Qu’a voulu dire l’architecte ? Y a t il un sens caché à cette oeuvre monumentale qui s’étire sur des kilomètres en bord de mer ? Les plus critiques diront que c’est une caricature du bétonnage des côtes lors des trente glorieuses. Les plus compréhensifs ou les plus curieux, dont je fais partie, chercheront le sens caché de cette création très originale.

 

manege grande motte

Quel est l’histoire de la grande Motte ?

 

A l’origine, à l’emplacement de l’actuelle station balnéaire, se trouvaient de vastes marécages infestés d’insectes.  Ce projet Pharaonique a été décidé par le Général de Gaulle pour fournir aux français qui découvrent la consommation de masse un lieu de séjour moderne en contrepoint des stations espagnoles. C’est Jean Balladur qui à l’instar de Le Corbusier à Chandigarh ou d’Oscar Niemeyer à Brasilia aura l’insigne honneur de construire une ville à partir d’une feuille blanche avec comme ambition d’en faire une station de vacances. Le projet voit le jour en 1962 et sera inauguré en 1974.

 

La Grande Motte, cité piétonne pour le bonheur de tous

 

La ville est toute entière centrée sur l’homme et ses besoins. Lorsqu’on y regarde de plus près, on voit toutes ces voies piétonnes et toutes ces pistes cyclables ombragées par des centaines de pins. Si les grands axes permettent d’aller et venir d’un bout à l’autre de la ville, cette station a été pensée et très bien réalisée pour le piéton et le cycliste. C’est le lieu idéal pour de longues promenades sous les pins, des balades à vélo, des découvertes étonnantes en famille. On Peut passer ses vacances à la Grandes Motte sans jamais prendre sa voiture. Quel bonheur !

 

Promenade au ponant à la grande motte

piste cyclable la grande motte

Les pyramides de la Grande Motte

 

Pourquoi des pyramides dans l’Hérault ? Et pourquoi pas ? Ces pyramides ne sont pas là par hasard. N’oublions pas que le projet de la station balnéaire est d’accueillir les « nouveaux touristes », cette France des 30 glorieuses qui s’engouffre dans ce qu’on appellera plus tard le tourisme de masse. Et qui dit masse dit réflexion sur l’homme, ses aspirations, ses envies et son environnement.

Ici, pas de station de luxe comme en PACA avec se vieux palaces et ses promenades élégantes. Nous sommes en 1974, place à une nouvelle expérience des vacances si possible égalitaires mais aussi révolutionnaires. Si les pyramides sont un souvenir lointain pour Jean Balladur des pyramides mexicaines  de  Teotihuacan, ce sont aussi des architectures qui permettent à chacun de profiter d’une belle vue dégagée et de vastes terrasses, CQFD. Et quand il n’y a pas de terrasse, l’architecture fait la part belle aux espaces vitrés pour laisser entrer la lumière et le mouvement. on est en vacances non ? Et au soleil qui plus est.

Pour en savoir plus sur la Grande Motte, découvrez le site de l’office du tourisme

 

Pyramides grande motte

 

La Grande Motte, un homme et une femme

 

Un jour que je contemplais cette architecture si étonnante, un vieux grand-mottois me montra la différence entre les quartiers. Ce fut une révélation. Il y a en effet deux Grande Motte ! Une masculine, tout en pyramides dressées comme un Pic Saint Loup maritime et une féminine, toute en courbe lascive, lointaine et fascinante au soleil couchant. La ville se fait symbole et parle à nos âmes, à nos cœurs.

 

plage grande motte

Bons plans hôtels et locations à la Grande Motte

 

 

Booking.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.