Rédaction

La cure gourmande

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Au rendez vous de la tradition

 

cure-gourmande

La Cure gourmande se trouve en haut de la grande rue à quelques pas de l’entrée principale des remparts. On la trouve facilement, vous verrez devant la devanture si caractéristique des touristes prendre des photos des montagnes de biscuits et de bonbons aux couleurs d’autrefois.

C’est le paradis des enfants et pour les adultes un voyage dans le temps béni de l’enfance où les odeurs de sucre, de vanille, de chocolat se mêlaient aux couleurs chaudes des boites en fer et aux sourires bienveillants des grands mères. C’est un véritable charme.

Inutile de chercher l’année de création de la cure gourmande en pensant trouver le mystère d’une naissance très ancienne dans le caveau plein de farine d’un pâtissier de génie. Non, la cure gourmande n’est pas de ces maisons antiques où rien n’a changé depuis des lustres. C’est une création récente, un concept commercial comme on dit.

Mais cela ne doit pas nous détourner de notre ravissement devant ces montagnes de bonheur, ces bocaux à l’ancienne dans lesquels des centaines de biscuits tous plus délicieux les uns que les autres nous attendent.

Le principe est simple et réjouira petits et grands. Vous achetez une boite vide – différents formats à différents prix sont proposés – et vous faîtes votre marché de rangées en rangées, de croquants, en sablés jusqu’à ce que la boite soit pleine. Passez en caisse pour acheter contenant et contenu sans oublier le petit sachet d’olives au chocolat que vous dégusterez en arpentant les ruelles d’Aigues Mortes.

A découvrir et à déguster sans modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.